Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 08:16

Ceci est un peu la suite de la note sur l'iris jaune des marais.

Clovis J'aime bien Clovis.

On me l'a toujours décrit comme un sanguinaire qui n'hésitait pas à assassiner ses ennemis, mais

Mais c'est un roi qui s'intéressait aux fleurs sur les champs de bataille

C'est un roi plutôt beau avec ses cheveux longs, privilège des princes de race royale, signe évident de son droit à régner.

Il devint roi des Francs Salien à 15 ans. Il hérite du petit royaume de Tournai au nord des Romains.

Comme son père Childéric I, Clovis est un soldat et un vrai chef de guerre. Mais, contrairement à son père qui défendait les Romains, Clovis va les combattre.

Toute sa vie il n'aura de cesse d'agrandir son royaume.

Il est ainsi un peu notre père à tous : les Français.

D'origine païenne c'est lui qui prononça cette célèbre phrase : "Paris vaut bien une messe" avant de se faire baptiser le 25 décembre 496 par l'évêque Rémi à Reims. Et oui: il fallait absolument être chrétien pour devenir roi des français, on peut dire que pour lui ça vallait le coup de se convertir

En fait il choisi de se convertir grâce à un bien curieux troc entre lui et Dieu:

Au cours de la bataille de Tolbiac (aujourd’hui Zülpich, près de Cologne), Clovis fait vœux de se convertir au christianisme si et seulement si Jésus-Christ lui accorde la victoire.
Ayant été exaucé (il a gagné), Clovis accepte de suivre l’enseignement de saint Remi.

La France est la fille aînée de l'église grâce à la victoire de Tolbiac

Avant cela il y avait eu l'histoire du vase de Soisson, rappel de l'histoire du vase :

Après la prise de Soissons, Clovis essaye de soustraire un magnifique vase d’église, au butin que ses guerriers s’apprêtent à se partager. Il veut le rendre à un prélat, peut-être déjà Remi (le futur saint Remi), évêque de Reims, qui le réclame pour son église. (Sympa Clovis, pour un sanguinaire encore païen)
Furieux de cette entorse aux usages de la guerre, un des soldats préfère briser le vase plutôt que de le restituer.

Un an plus tard Clovis fait tomber l'épée de ce soldat et pendant qu'il  la ramasse, il lui fend la tête de sa propre hache, en disant "ainsi as-tu fait du vase à Soisson". On peut penser qu'il connaissait le visage de tous ses soldats ou que ce soldat là avait eu le don de l'énerver plusieur fois par sa bêtise.

Mort à 45 ans, son royaume est partagé entre tous ses fils : Thierry (fils d'un premier mariage), Clodomir, Childebert et Clotaire I.

Il est enterré à côté de Sainte Geneviève à Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Saperlipopette ! - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mouic
  • Le blog de mouic
  • : Curieux et insolite, plonger dans l'histoire, dans les histoires, découvrir la nature, un poème, bricoler, enrichir son vocabulaire, découvrir un "bon mot", cuisiner, s'étonner
  • Contact

Recherche

Liens